mercredi 11 novembre 2015

Les bleus trop communs




Tu vois,

nous irons par les chemins solitaires
hors du monde, loin de la foule, en marge des groupes

nous suivrons les chemins non tracés, les chemins égarés, les chemins insensés

nous irons par les chemins solitaires, à peine balbutiés
les chemins désertés, les chemins incultes, les chemins impossibles

Les rugissements, les chuchotements, et même les silences
toutes ces vanités
seront snobées

et nous irons par les chemins solitaires et incertains

nous suivrons les chemins solitaires des voix excentrées
ou des voix exilées
et nous laisserons les bleus trop communs, les cieux trop rêvés 




3 commentaires: