lundi 11 janvier 2016

Ashes to ashes



Quelle philosophie cache David Bowie ? C'est ici.

5 commentaires:

  1. Bonjour Elly,
    Je n'ai jamais trop creusé la philosophie de Bowie. J'ai vu récemment un documentaire sur sa vie où beaucoup de chansons étaient traduites. J'étais saisi par leur résonance chez moi (je dis bien résonance car leur sens n'est pas toujours explicite). Je n'avais jamais cherché à les traduire si j'en connaissais certaines par coeur.
    J'ai toujours été touché par les chansons de Bowie. Elles me cueillaient par leur force et leur poésie. Sa voix déchirante. Du rock à la ballade. Hunky Dory, Ziggy Stardust. Il nous reste celà et bien d'autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Stéphane,
      Je n'avais jamais imaginé une philosophie de Bowie, j'ai découvert cet article et l'ai trouvé intéressant. David Bowie est une personne fascinante, et en effet, il nous a laissé de belles chansons, et divers mondes poétiques qui ne peuvent que faire résonance en nous.

      Supprimer
  2. Joëlle pétillot24 janvier 2016 à 10:26

    C'était un magicien de la musique, et des mots. Tout ce qu'il a fait trouvait un écho chez les gens. J'aimais surtout sa liberté, son inventivité, sa façon de créer des modes sans jamais en être esclave, son sens de l'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Joëlle, je suis tout à fait d'accord. David Bowie avait un charme fou.
      Merci du passage :-)

      Supprimer
  3. Bowie... Un magicien oui, c'est le mot.

    RépondreSupprimer