lundi 9 mai 2016

Mais ce fut un dimanche étrange

Sous un ciel des plus étrange...

Une expo à Hauterives, pas loin du palais idéal du facteur Cheval, et comme en hommage à ce dernier...


ça nous a plu.
petit florilège d’œuvres étranges :

 
















et notre participation à l'étrange (à gauche)


3 commentaires:

  1. L'ego qui monte ses haltères.
    Une idée forcément généreuse.
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. La chenille doit mourir avant de devenir papillon, et le chemin est long..

    Ego, mon illusion, mon imposture, ma douleur, dis-moi comment t'abandonner, t’échapper pour devenir une vague de l'océan et atteindre enfin la totale liberté.

    RépondreSupprimer
  3. Plus qu'à faire joujou avec son l'égo, ou avec ses haltères égo ? :-)

    RépondreSupprimer