vendredi 3 juin 2016

J'y suis, en partance

Un retour vers toi maman
vers toi mamie Nam
vers toi mamie D.
ma parole à ta place
pour dire le chagrin de l'exil
le traumatisme de la guerre
la douleur silencieuse

2 commentaires:

  1. Ah ! oui... exactement ce que j'entends dans le roman d'Annie Ernaux (dont j'ai publié un extrait). Cette voix intime et pourtant en prise avec la vie collective de "ces années là". Quelque chose de l'Histoire dans l'histoire personnelle ou l'inverse . J'aime beaucoup.
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Quelque chose de l'Histoire dans l'histoire personnelle ou l'inverse". C'est tout à fait cela ! Merci à toi

      Supprimer