vendredi 10 juin 2016

y'a des nuits

où j'ai l'âme d'un chat-grain de folie


12 commentaires:

  1. Le chat grain,
    chat craint pas;
    enfin moins que le
    chat-virée,
    le chat-mot aussi parfois,
    le chahuter,
    le chalutier surtout de face
    encore que de côté
    on risque du revenir en chat-thon
    Question de chakra...

    Ces quelques chahutages avaient juste comme but en tout bien tout chat-pitre de gentiment chatouiller
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les chahutages amicaux sont toujours bienvenus :-)

      Supprimer
  2. Bonjour Elly, c'est toi qui fait ça?

    RépondreSupprimer
  3. Tu fais comment (quel procédé)? C'est super

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. du coloriage, comme ça vient, et comme les enfants (mais des feutres à l'encre de chine...) et ici, un collage au centre (le chat). Contente que tu apprécies.

      Supprimer
  4. Haha, les enfants ont souvent raison (ou pas...), en tout cas c'est plein de chaleur, ça donne envie de prendre un thé dans une maison avec plein de chats qui ronronnent......... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut se méfier des chats, ils savent aussi très bien ennuyer leur petit monde... :-)

      Supprimer
  5. Le chat est un compagnon éminemment philosophe. Il sait se taire longuement et quand il médite on se sent tout petit à côté de lui, à se demander quelles obscures pensées peuvent bien lui traverser la caboche, à moins qu'il ne pense pas du tout, ce que nous avons bien du mal à (ne pas) faire. J'aime votre blog qui me fait rêver savamment. GK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Le chat est sans doute un individualiste.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Effacer le temps, surtout...
      Merci de votre passage Antoine.

      Supprimer