lundi 5 décembre 2016

Mémoires d'outre-virtuel (2)

Je crois qu'il n'est rien de plus agréable que le repos. Ne rien faire et retrouver enfin un peu de ce temps lâche que l'on perd sans cesse dans le tumulte du travail en société. 
Ce temps ressemble à celui de l'enfance : à ce temps doux de l'ennui qui m'envahissait souvent, sur les bancs de l'école ou sur le canapé du salon d'un appartement se mourant dans mes pensées. J'ai encore une image-sensation d'après-midi passés à rester allongée, dans la chaleur des vacances d'été, quand le soleil s'infiltrait dans la pièce à travers les rideaux, longeant le sol et le store baissé à demi. J'ai encore la nostalgie de ce moment trop lointain et solitaire, de cet étrange lieu perdu, mais demeuré à l'étroit dans mon cœur. 
Ce quartier, perdu entre des HLM et des HLM, entre le discount rasé depuis et un parking presque fantôme, entre une rivière où les enfants manquent de se noyer et quelques aires de jeu laissées à l'abandon, ce quartier de mon enfance, laissait entrevoir, par delà les fenêtres, l'horizon des dépaysés : celui de la misère humaine et du goudron puant des voies sans retour.

4 commentaires:

  1. Je ne sais plus, tout à fait, si enfant je goutais avec délice aux heures d'ennui. Peut-être ma mémoire enjolive-t-elle un peu le passé. Je me rappelle quand même de moments étirés où je revassais enveloppé dans une chaude et rassurante langueur, sans pression. je ressentais alors toute l'épaisseur du temps.
    Ce qui est sur, c'est que sous l'emprise d'injonctions extérieures ou intérieures, j'appelle souvent le retour de ces moments. Quand le temps se dilatte. Quand la vie s'égrène sans but, au fil du temps. Quand la paresse vous évite bien des pertes de temps.
    C'est drôle, j'avais pensé terminer, en vous demandant : et votre thèse dans tout çà? J'ai du interrompre mon commentaire pour vaquer à certaines "obligations" et en revenant pour le poster je découvre votre dernier billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est drôle, oui. Comment savez-vous que je me lance dans une folle entreprise ? Enfin, ce n'est qu'un projet pour le moment...

      Supprimer
  2. Pas de don de voyance mais une mal-adresse lors de la signature.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'avait semblé reconnaître cette élégante écriture, et sensible.
      Belle soirée

      Supprimer