mercredi 26 juillet 2017

Vraiment



l'été sous la grisaille
les variations de pluies
le gris vague des pensées
les nuages de temps
la mélancolie des arbres
le silence en demi-teinte

il n'y a rien de plus beau
on a besoin de rien d'autre

on peut vivre dans l'absence
et dans la douceur du rien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire