samedi 12 août 2017

Matin aigre



Et pourtant, on le sait, la monoculture intensive est un désastre. Tout comme la monolangue. Et l'ambroisie pullule.