mercredi 20 décembre 2017

Nos maladresses

Je suis la reine de l'inachèvement
et mon âme, une longue hésitation
             - dans l'ombre -
             - toujours à l'ombre - la lumière éblouit

mon âme est cette Forêt Noire, celle de mes souvenirs
  et elle m'enlace, me hante, me lasse

Je ne sais pas finir
la mémoire me paralyse
comme un parfum entêtant, trop présent
un parfum qui pue le cadavre


 Il manque à cette âme surhabillée
de deuils
une assurance-vie



Et si la nature console parfois
tout se noie dans le ruisseau
comme on se noie dans l'absinthe
    - ou la zubrowka -
    - ou le vin -
et la dérision




Elle échoue à dissiper la grande fatigue
Pire que ça
Certes mieux vaut en rire
          de nos maladresses
mais quand les rires s'estompent

quand la nuit tous les chagrins sont gris,

il ne demeure rien, comme une évidence,
à peine une interrogation,
comme une inconstance.

(écrit un 8 août 2015)

2 commentaires:

  1. C'EST beau. Et les photos, elles aussi, sont belles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me fait plaisir que tu aimes ! Les photos, c'était dimanche, sur le retour, quand le jour tombait...

      Supprimer