vendredi 2 mars 2018

Rem* aux étoiles

Nous, "joyeux lurons et tristes sires", apprenons que l'ami phoète Rem* a définitivement quitté la terre. 
Bon voyage intergalactique Rem* ! Tu pourras dorénavant vivre et ressentir les tremblements d'étoiles.


Je trouvais que ce poème allait bien à Rem*** aux étoiles.
Dédicace initialement publiée ailleurs, un 20/09/14.


Les tremblements d'étoiles



Les tremblements d'étoiles, souvent, ça se passe en silence ...

Mais, à part les astronomes, qui lève les yeux au ciel ?
Le paysan ? Il se demande si la pluie va tomber. Mais rien à voir avec les étoiles.
L'enfant ? Il se demande si il pourra décrocher les étoiles.
Le poète ? Les étoiles le font pleurer de joie ou de mélancolie, peu importe (c'est pareil).
Le photographe ? Il aimerait immortaliser les étoiles.
Le peintre ? Il les peint de toutes les couleurs, qui sait si un jour les étoiles ne piqueraient pas un fard.
Et puis, y'a qui encore ?
Ah oui, l'adolescente qui elle fait le vœu en secret de devenir une étoile sur la grande scène internationale.
Le vieil homme et la vieille dame ? Ils rêvent de devenir deux étoiles filantes qui jamais ne s'étiolent. 
Le mendiant ? Lui, il a des étoiles dans les yeux, la nuit.
Les flics ? Des étoiles au bout de leurs flingues, enfin, je crois (je ne suis pas sûre).
Les fleurs ? Elles dorment à la belle étoile.
Le marin ? Il a son étoile de mer.
Et Vénus ? Elle est l'étoile du berger.

Tout le monde veut bien croire à sa bonne étoile, mais qui se soucie des tremblements d'étoiles ? Parfois, je scrute les étoiles en me demandant si je ne croiserais pas un objet volant non identifié.
Et parfois, j'éternue, c'est à cause de la poussière qui tombent des étoiles, quand elles tremblent.



http://remibegouen.wordpress.com/
                                          Piège à lumière (d'étoiles) de Rem*

On peut voir et entendre Rem* ici : clic.

4 commentaires:

  1. Beaucoup d'émotions à la perte de ce barde éclectique. Il a rejoint les étoiles qu'il aimait.

    RépondreSupprimer