lundi 28 mai 2018

ça commence à faire froid

Quand on écoute les Têtes Raides, on a du mal à redescendre dans la prose hyperthéoriquement rationnelle et objective.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire