mardi 8 mai 2018

Dans le bois nostalgique

Où tous les chemins se souviennent des passants, sans dire un mot, le terrain de jeux était presque vide, ce jour là, sous la pluie douce et grisante.




Le bois rêve-t-il ?

Écrire est indissociable du rêve qui est source, moteur, énergie.

Le rêve ne se commande absolument pas.

Et s'il n'y avait plus de rêve ?

Je vis, je survis à l'aide des rêves.


Quelques mots de H. Cixous.

2 commentaires:

  1. Oui, je comprends bien ces mots d'Hélène Cixous. Pendant une dizaine d'années j'ai consigné un bon millier de rêves. En regardant cela maintenant, j'ai l'impression que ma vie était très riche et très nourrie. Ces photos sont très belles. J'aime beaucoup les espaces vides.

    RépondreSupprimer
  2. Very nostalgic--- the magic of the trees with the things for kids to play on...

    RépondreSupprimer