samedi 26 mai 2018

L'indevenir

J'habite une méditation incessante et désordonnée
j'habite des impulsions folles et envahissantes
j'habite un corps étranger, mélancolique et vieillissant

Depuis trop longtemps,
j'habite une métamorphose lente et douloureuse.

Vivement que je devienne SDF (sans devenir fixe).




1 commentaire:

  1. c'est beau ce néologisme d'indevenir. Sinon, je ne saurais mieux dire.

    RépondreSupprimer