mardi 19 juin 2018

Avant minuit



Il n'est pas tard mais il est presque trop tard. La ville est bien plus belle à la tombée de la nuit. Elle me disperse. Je me retrouve comme ces jeunes étudiants incapables de se concentrer plus de deux minutes d'affilée. Toujours dispersés, incorrigiblement dispersés. Mais nous rigolons bien ensemble, après tout. "Deux ont démissionné, Madame. Il n'en restera plus qu'un, un seul, à la fin." C'est vraiment trop dur, le travail est impitoyable. Un seul survivra, me disent-ils.
Je suis dispersée, moi aussi. Incapable de rester concentrée sur mon joyeux travail délétère. Comme d'habitude, j'ai attendu la dernière minute : la dernière minute du condamné. Je ne sais pas si je vais m'en sortir vivante. Ce n'est vraiment pas certain. Je crois même que je vais mourir. 
Quelque chose, cependant, quelque chose s'écrit dans la nuit : il est tard, et presque trop tard pour espérer quoi que ce soit. Mais la ville est belle à ce moment là, à ce moment unique, quand la nuit la recouvre doucement.

4 commentaires:

  1. (et si les libellés prenaient la place du texte ?) Paresse de fin d'année Elly ? Aie, nous sommes tous les mêmes usant de l'urgence comme moteur. Et hop, ça passe, on ne sait comment. Nous sommes des acrobates, des funambules au dessus-de la ville.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement Christine !
      Merci de ta visite nocturne et amicale.

      Supprimer
  2. D'un autre côté, comment résister à cette vue, source d'idées vagabondes et de belles procrastinations?
    " Mais déjà le ciel blanchit" , allez, au boulot que Diable!
    Il n'est jamais trop tard.




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Stéphane, je trouve aussi que cette vue est irrésistible ! Et qu'elle invite très souvent à une contemplation fumeuse et rêveuse.

      Il n'est jamais trop tard. Je ne suis pas aussi optimiste, mais en effet sur ce coup là, ça passe encore - Dieu sait par quel miracle !- vraiment à la dernière minute.

      Merci de ton passage, à bientôt,

      Supprimer