mercredi 15 septembre 2021

La pluie est là, l'automne arrive

Bien que la rentrée ne me laisse aucun répit, comme à son habitude, hélas, une bonne nouvelle cependant : la belle saison automnale est de retour ! Avec l'envie de revenir vers des amours anciennes, en domaine de solitude. Je suis bien en ma compagnie, je reconnais que je m'entends bien avec moi-même.

J'ai sorti les ciseaux, la colle, les feutres d'art et autres pour composer un dessein-poème naïf. Cela faisait longtemps. Rien de prémédité dans cette composition, les choses s'assemblent toujours par le plus grand des hasards (vous avez dit bizarre, comme c'est bizarre...).




Avec Bach


(Je me tiens avec un pied dans la tombe.)

5 commentaires:

  1. J'adore ce poème visuel. les collages me réjouissent toujours. Je n'en fais plus beaucoup. Je crois que je ne suis plus capable, mais j'adore en regarder. Celui-ci est très réussi combine admirablement les mots et les motifs colorés. J'aime bien ce que tu dis de la solitude. Pour ma part je commence un peu à m'en lasser. Mais c'est vrai que c'est bien de vivre avec soi. mais autant dessiner travailler rêver, réfléchir seul c'est bien. manger seul c'est moins rigolo. Profite bien, et continue de nous réjouir avec de telles inventions

    RépondreSupprimer
  2. ah oui et puis j'adore le terme de rêvalité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta visite et commentaire ! Et... bien sûr, d'un autre côté, la solitude peut devenir pesante à la longue...
      Quant au mot "rêvalité", il n'est pas de mon invention, mais de l'excellente Hélène Cixous.

      Supprimer
  3. Elly--- So good to see your post!

    RépondreSupprimer