dimanche 26 juillet 2020

Un samedi 25 juillet sur la Terre

Au lac, ce jour. Tandis que je lis les "Choses de l'amour", un chapitre fameux des fameuses Pensées d'une Amazone, un couple s'est mis à danser. 


 L'amour, cet héroïsme démodé.

En lisant cet aphorisme, je me suis dit que je pourrais aisément me qualifier d'héroïne démodée de l'amour : pour une fois, je pourrais m'apposer cette étiquette. Elle me plaît.


Et comment ne pas aimer l'amour qui, chaque jour, nous laisse insatisfaits ?

Seul me convient le climat de son corps.

Toi, - l'heureux malheur de ma vie.


Je songerais à éloigner mon livre des chats, et à le couvrir avant qu'il ne tombe en miettes.


Le corps, âme palpable.


5 commentaires:

  1. Aimer
    ou encore je m'aime à travers toi
    Aimer
    petit propriétaire
    Aimer
    drogue dure
    des béatitudes
    partagées
    dans un compte à rebours.
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. L’amour est la forme la plus exquise de l’inconfort de vivre.

    Votre carte du BRAM vous attend au bureau.

    RépondreSupprimer
  3. C'est drôle, j'ai bien cru que c'était toi de dos qui dansait... Elle te ressemble drôlement la nana, mais de dos seulement, tu trouves pas ?

    RépondreSupprimer